mardi, janvier 07, 2014

ANTARCTIQUE 2013

Expédition voile et ski-découverte / 24.11.2013 au 25.12.2013

Voilier : Podorange - (Equipage Brice - Corinne - John) - Voile-australe.com
Guide : René Corompt
Film: Marc Decrey   /   Chamade.ch  




Les photos

Tout commence avec le Drake ........
 
Lettre ouverte à....

ANTARCTICA !.........

Si je m’adresse aujourd’hui à toi, sans hésitation au féminin, c’est bien parce qu’il ne pourrait en être autrement !

Généralement confinée tout en bas de nos cartes géographiques, longue bande étroite un peu informe, un peu comme la délaissée du fond des salles de bal, tu t’es plu d’abord à rester bien longtemps  ignorée des humains. Ces derniers soupçonnant et finalement découvrant ton existence, tu les as laissé t’effleurer tout en te refusant à ceux-ci. Depuis lors tu as su rester discrète malgré leur grande convoitise.

Sûre de ton immense grandeur et pourtant sans aucune prétention, tu rayonnes de toute ta splendeur sur le monde, consciente de ton rôle essentiel au fonctionnement de la planète, de son équilibre bien fragile. A l’image d’une pièce d’horlogerie tu agis dans la grande sarabande des vents et des courants  comme un rouage capital dans une mécanique bien complexe et si subtile.

De ton immensité glaciaire, de ton rôle primordial, tu ne manifestes pourtant aucun esprit de conquête, aucune prétention d’empire dans lequel tu serais reine. Non tu es simplement là, comme une mère bienveillante, pleine de sagesse, grande gardienne de la plus grande réserve d’eau de ce monde, portant depuis des siècles d’insoupçonnables masses de glace en gestation. Chaque jour  tu offres au monde, par bribes mais en grand fracas, des multitudes d’icebergs alors ivres de liberté, porteurs de tant de messages de vie que si peu entendent.

Fascinante et bien malgré toi si séduisante, depuis peu l’homme t’a convoité, d’abord de manière détournée et pourtant bien intéressée. Par de timides incartades, celui-ci s’est d’abord frotté à tes rivages puis, bien vite, s’est empressé d’atteindre ton cœur. Il a conquis tes sommets, sondé tes profondeurs, cherché à pénétrer ton mystère. Un peu farouche, tu ne t’es pas laissé faire si facilement et aujourd’hui malgré ses quelques infimes emprises sur les quelques points de ta sidérante et presque immaculée robe blanche tu sais encore les tenir à distance.

J’ai eu le grand privilège de faire déjà deux fois ta rencontre, éblouissante que tu étais dans ton habit de lumière, si puissante de ton énergie et pourtant bien apaisante dans ta sérénité.  Mon âme en restera marquée à jamais. Reste à jamais ce grand espace vierge d’appartenance, terre d’espérance, d’équilibre et de liberté !

Je t’implore de rester telle que tu es, de jouer de ton charme voire d’être charmée mais avec toute ta grande lucidité. Je t’implore de ne jamais céder au chant des sirènes, de ne pas te laisser déflorer par le genre humain, bien plus assoiffé qu’il est de nouvelles ressources d’énergie et de profits financiers que de construire avec toi un partenariat intègre pour le bien de l’humanité et de notre planète. Tant de désastres ici-bas l’ont déjà prouvés et le prouvent encore chaque jour. 

Dans les parages du "Cap Horn" ........


A l'approche des rivages ....




Des sommets bien gardés ........










Manchot Papou


Manchot jugulaire




Lab .... le prédateur ...


Phoque de Wedell



Manchots Adélie


Phoque léopard




Phoque crabier




Baleine à bosse


Rencontre inouïe et instants de partage avec Madame la baleine .......



Des accès souvent délicats !














Immensité ou démesure !









Méditation et contemplation !






Quand Podorange se mire dans la glace .....!






Le pack à travers lequel Podorance s'est frayé un passage
Base ukrainienne de Vernadsky





Détroit de Lemaire ! On nous ouvre le passage.


Repos à Melchior avant le retour ...   Drake et Cap Horn nous attendent !
Adieu aux glaces !


Bye bye Antarctica !